Préambule

La pose de VMC double flux dans les maisons passives ou positives représente la plus grande partie de notre activité. Nous sommes intervenus dans la majorité des maisons passives du secteur.

Le contenu de cette page est adapté au climat de la région Hauts de France. Dans notre région, il ne fait pas trop froid, et il ne fait pas trop chaud. Les périodes de canicule ou de gel sont courtes. C’est idéal pour la construction très performante. Nous avons besoin de peu de techniques pour ventiler correctement un logement très performant, et procurer le plus grand confort aux occupants de ce type de logement.

Par conséquence, le contenu rédactionnel de cette page ne répond pas aux besoins d’autres régions.
 

Qu’est-ce qu’une construction passive ou à énergie positive ?

Une maison passive est une maison sans erreur. De ce fait, elle est beaucoup plus confortable qu’une construction traditionnelle. Nos voisins d’outre Rhin disent que chauffer une maison, c’est corriger toutes les erreurs de construction !
Il n’y a pas besoin de chauffage conventionnel dans une maison sans erreurs. Dans les Hauts de France, c’est encore plus facile grâce au climat océanique. 

Une maison à énergie positive, produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Elle est généralement équipée de panneaux photovoltaïques ou bien d’une éolienne.  Ce paragraphe répond aux besoins d’une maison à énergie positive si elle est conçue comme une maison passive. C’est à dire qu’elle a été conçue pour ne pas avoir besoin de chauffage conventionnel. Si ce n’est pas votre cas, consultez la page sur les maisons neuves. 

Il faut tout prévoir en amont du projet, et ne plus rien changer lorsque la construction commence. La conception d’un tel bâtiment se fait avec un architecte et un bureau d’étude concepteur de bâtiment passif. Dans notre région, les études sont réalisées à partir du tableur PHPP développé par le Passive House Institut. Il existe d’autres outils, mais ils sont peu utilisés en Hauts de France.

Il y a systématiquement une VMC double flux haut rendement certifiée par le PHI dans une maison passive ou positive des Hauts de France.

Le collectif des acteurs du passif en Hauts de France

Ventil Pur Habitat est membre de ce collectif. Il a vocation à promouvoir la construction passive en région. C’est aussi un lieu d’échange qui permet à tous de progresser. 
Nous nous inscrivons dans une des philosophies du collectif qui est d’utiliser le moins de techniques possibles pour ventiler un bâtiment passif. 

Avec le collectif, et l’association Maison Passive France, nous participons aux journées internationales des portes ouvertes de maisons passives. Cet événement a lieu chaque année mi-novembre. De nombreux propriétaires ouvrent leur maison passive et ils proposent des visites sur inscription. Généralement une quinzaine de nos clients ouvrent la porte de leur maison. Ils vous expliquent le confort ressenti et l’importance de la VMC double flux.

La nécessité de la VMC double flux

Dans les maisons neuves, depuis mars 1982, il faut installer une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée). Le législateur a mis en place un dispositif permettant de faire autrement, mais la complexité du dossier à produire n’est pas à la hauteur des enjeux de l’habitat individuel.
La VMC permet de renouveler l’air du logement. La réglementation a été surtout orientée vers l’extraction de l’air vicié. Toutefois, le besoin des occupants est, avant tout, un besoin d’apport d’oxygène dans les pièces de vie (chambre, bureau et salon), et un besoin d’évacuer les polluants de l’air intérieur (COV, CO2, odeurs, …).

Une maison passive est beaucoup plus étanche et isolée qu’une maison de 1982 ou RT 2005 ou RT 2012. Il n’y a presque plus de fuite d’air. La maitrise du flux d’air neuf et de l’apport en oxygène est vital dans ce type de construction très performante. L’exigence de confort y est plus importante que dans une maison avec chauffage conventionnel.

Dans une maison passive, on ne peut pas perdre la chaleur du logement par le renouvellement d’air. Il faut donc renouveler l’air intérieur en « récupérant » la chaleur de l’air vicié sans qu’il y ait de mélanges entre l’air neuf pur et l’air extrait pollué du logement. 

C’est le rôle principal de la VMC double flux. Pour une maison passive, le concepteur de la maison passive défini le rendement minimum et la consommation électrique maximum de la ventilation du projet. Le ventiliste sélectionnera une VMC certifiée PHI afin de pouvoir comparer ses performances aux demandes du concepteur de maison passive.

Le logement est équipé :

  • de bouches d’extraction dans les pièces humides (cuisine, WC, salle de bains)
  • de bouches d’insufflation dans les pièces de vie (séjour, chambre, bureau)
  • d’un caisson de VMC double flux à haut rendement et basse consommation
  • d’une prise d’air neuf extérieur
  • d’un rejet d’air vicié
  • d'amortisseurs de bruits
  • de systèmes de réglage de débit 
  • de filtres à pollens F7 sur l’air neuf et grossier G4 sur l’air extrait
  • d’un by pass pour rafraichir le logement les soirs d’été par sur-ventilation
  • d’un système de préchauffage par température très froide
  • de réseaux de ventilation rigides ou semi rigides sans PVC 
  • d’un boitier de commande avec plusieurs vitesses et une indication pour l’entretien des filtres

Options : 

  • filtre à pollens F8
  • puits canadien
  • batterie de post chauffage (échangeur à eau chaude ou résistance électrique)
  • VMC double flux thermodynamique (avec une pompe à chaleur)
  • Combi VMC double flux thermodynamique (Ventile, Chauffe, Rafraichis et produit l’eau chaude)
     

Caractéristiques de l’installation :

  • Prise d’air neuf sur une façade idéalement Est ou Ouest
  • Prise d’air neuf dans un environnement protégé (éloignée du pot d’échappement de la voiture, du barbecue du voisin, …)
  • Rejet d’air vicié écarté de 3 mètres ou sur une autre façade
  • Longueur des conduits de prise d’air neuf et de rejet d’air vicié dans le volume chauffé le plus court possible et ne dépassant pas 2 x 2,5 mètres
  • Accès pour l’entretien aisé
  • Débits d’insufflation suffisant pour apporter l’oxygène dans les chambres
  • Balayage d’air des pièces de vie vers les pièces humides
  • Bouches à au moins 20 cm d’un bord

L’intérêt Santé, confort, économie, écologie

Santé : 

  • La majorité des pollens et des particules fines sont retenues dans le filtre d’air neuf. Ils n’entrent pas dans le logement. Cela change la vie des personnes allergiques. Certains clients témoignent de ne plus avoir besoin de leur traitement contre les pollens depuis que la VMC double flux est en service.
  • Les polluants de l’air intérieur sont évacués grâce à un taux de renouvellement de l’air plus important qu’avec une VMC simple flux. Grace à la récupération d’énergie, on peut ventiler selon les besoins des occupants sans se soucier de la déperdition de chaleur induite.


Confort : 

  • Le taux d’oxygène est optimisé grâce au renouvellement d’air nécessaire et suffisant. On dort mieux la nuit. 
  • Le bruit lié à la ventilation est limité à 25 Db dans les pièces de vie. C’est notre engagement contractuel. 
  • Le bruit extérieur n’entre pas dans le logement par la ventilation (contrairement à la ventilation par VMC simple flux qui nécessite des entrées d’air dans les fenêtres des chambres)
  • Il n’y a plus besoin d’ouvrir les fenêtres pour aérer le logement. 


Economie : 

  • Les besoins de l’apport énergétique (sèche serviette, batterie) diminuent en récupérant jusqu’à 95% de la chaleur de l’air extrait. La chaleur du logement ne s’envole plus par la ventilation
  • La valeur patrimoniale du bien est améliorée 


Ecologie :

  • L’empreinte carbone diminue par la réduction de la consommation de combustible.

Les matériaux mis en œuvre

Nous sommes attentifs aux matériaux mis en œuvre dans l’installation de VMC double flux. Il ne faut pas repolluer l’air avec des gaines qui émettent des COV. Nous avons sélectionné nos fournisseurs Européen avec cette exigence

Focus sur le puits canadien hydraulique

Le puits canadien aussi appelé puits artésien ou puits provençal, permet d’utiliser la fraicheur ou la chaleur du sol selon la saison. Cette énergie est utilisée pour rafraîchir l’air ou le préchauffer avant d’entrer dans la VMC double flux puis dans le logement.

Nous l’utilisons plus pour rafraîchir en pleine après-midi de canicule, que pour apporter de l’énergie au flux d’air en hiver. Dans une maison passive, quelques heures d’un beau soleil d’hiver suffisent à apporter les calories manquantes.

Il existe deux types de puits canadien dans notre région. Le puits canadien aéraulique et le puits canadien hydraulique. 
Dans le premier cas l’air neuf passe sous terre dans un conduit généralement de 200 mm de diamètre avant d’entrer dans la VMC double flux. Sa pose et son entretien doivent être rigoureux pour conserver un air sain aux occupants du logement. Nous ne posons pas ce type de puits car le risque sanitaire est élevé. Je n’ai encore jamais vu un puits canadien aéraulique bien posé et bien entretenu.

Nous posons uniquement des puits canadiens hydrauliques. En cas de mouvement de terrain, ou d’incident, le système ne fonctionne plus. La ventilation continue de fonctionner sans impacter la santé des occupants du logement.
Ce n’est plus l’air entrant dans le logement qui capte les calories, mais un fluide caloporteur qui circule « en canard » dans un tube de 25/32 mm enterré entre 1,5 et 2 mètres de profondeur. Entre la prise d’air neuf de la VMC double flux et la VMC double flux, on pose l’échangeur du puits canadien hydraulique. C’est une sorte de radiateur de voiture. Lorsque le fluide caloporteur circule, il donne son énergie à l’air neuf qui traverse l’échangeur. Le fluide ne circule que lorsqu’il fait très chaud ou très froid. 

Ce système apporte une petite puissance. Elle est compatible avec le faible besoin d’une maison passive.

Les machines et accessoires que nous avons sélectionnés proviennent des leaders français et européens en ventilation simple et double flux (Aldes, Atlantic, Brink, DEC, My Datec, France Air, Helios, Lindab, Maico, Netec, Unelvent, Paul, Systemair, Swegon, Vent-axia, Zehnder, …).